Biographie de Napoléon III, issu du « Journal Historique » du 8 avril 1866.

Biographie de Napoléon III, issu du « Journal Historique » du 8 avril 1866.
Par Auguste Lepage

La biographie d’un contemporain est toujours difficile à écrire ; on court sans cesse le risque d’être accusé d’admirer sans raison ou de critiquer sans cause.
Mais lorsque celui dont on écrit l’histoire occupe la position la plus élevée d’un pays, la tâche devient encore plus délicate.
Cependant, nous allons autant que possible résumer rapidement l’existence du souverain actuel de la France et suivre dans ses différentes phases la vie de Napoléon III.

Fils de Louis, roi de Hollande et d’Hortense de Beauharnais, l’empereur actuel des Français est né le 20 avril 1808, au palais des Tuileries, Baptisé le 10 novembre 1810 par le cardinal Fesch, oncle de Napoléon 1er, au palais de Fontainebleau, il eut pour parrain le chef de la dynastie napoléonienne et pour marraine Marie-Louise.
Après le renversement du premier empire, le prince encore enfant il dut suivre sa mère dans l’exil ; il l’accompagna en Suisse, en Savoie et en Allemagne, où il fréquenta les cours du gymnase d’Augsbourg.
En 1842, la reine Hortense et son fils vinrent habiter le château d’Arenenberg, sur les bords du lac de Constance.
La révolution de juillet 1830 les surpris dans leur paisible retraite.
Tout entier à ses études, le prince sentit se réveiller en lui le désir de revoir sa patrie ; il espérait que le gouvernement de la branche cadette ne maintiendrait pas la loi d’exil qui pesait sur sa famille : il fut bientôt détrompé.
Louis-Philippe fut aussi sévère pour les parents de l’empereur que l’avaient été les Bourbons de la branche ainée.
Le prince Louis offrit alors ses services aux Polonais insurgés ; mais l’ordre rétabli dans Varsovie par Paskiewicht arrêta le futur empereur ; la révolution polonaise était domptée ; tout secours lui devenait inutile.
Au milieu des troubles qui signalèrent le commencement du règne de Louis-Philippe, le nom de Napoléon devint le mot de ralliement d’un parti puissant dans l’armée et dans le peuple ; le prince crut le moment favorable et entra à Strasbourg le 28 avril 1836, dans le but de soulever la garnison ; il fut arrêté, conduit à Paris, puis à Lorient, où on l’embarqua pour l’Amérique.
A la nouvelle que sa mère était grièvement malade, il quitta les Etats-Unis et revint à Arenenberg.
En 1840, le prince débarqua près de Boulogne ; mais comme celle de Strasbourg, cette expédition avorta ; il fut arrêté, jugé par la cour des pairs et condamné à une prison perpétuelle.
On le transféra à Ham.
Après une captivité de six années, Louis-Napoléon s’échappa du fort d’Ham et s’enfuit en Angleterre où il fut en butte aux taquineries mesquines du gouvernement français.
Cependant des évènements graves surgirent à l’horizon politique, Louis-Philippe, renversé à son tour par une révolution que nous n’avons pas à apprécier ici, fut forcé de prendre le chemin de l’exil.
Le prince Louis revint en France et fut élu représentant par le département de la Seine (27 avril 1848) et plus tard (3 juin) par l’Yonne, la Charente-Inférieure et la Corse.
Le 10 décembre 1849, cinq millions et demi de suffrages l’appelèrent à la présidence.
Au mois d’avril 1849, débarquèrent, à Civita-Vecchia, les troupes françaises sous les ordres du général Oudinot ; c’était le début de l’expédition de Rome.
Le 2 décembre 1851, l’assemblée nationale fut dissoute, Paris mis en état de siège et les électeurs furent convoqués dans toute la France.
Les 20 et 21 décembre, près de sept millions et demi de voix portèrent le prince Louis-Napoléon à la présidence pour dix ans.
Les grands corps de l’Etat furent organisés, les députés convoqués et le président, déposant la dictature, visita les départements du Midi.
Le 2 novembre 1852, le sénat demanda le rétablissement de l’empire et les 21 et 22 du même mois, huit millions de suffrages déclarèrent la dignité impériale rétablie dans la personne du prince-président de la république.
Le 1er décembre, l’empire fut proclamé à Saint – Cloud et le nouveau souverain prit le nom de Napoléon III.

Le 29 janvier 1853, il épousa Eugénie de Guzman, comtesse de Téba, fille du comte de Montijo.
En 1854, commença la guerre d’Orient et nos troupes, réunies à celles de l’Angleterre et du Piémont, allèrent soutenir la Turquie contre une agression injuste. La paix fut conclue en 1856.

En 1858, la France et l’Angleterre forçaient le chef du Céleste-Empire d’ouvrir ses portes et de donner aux commerçants des deux nations des garanties pour faire cesser les avanies des mandarins à leur égard.
En 1859, ce fut la guerre d’Italie, où l’empereur commanda en personne.
Les victoires de Magenta et de Solferino forcèrent l’Autriche à faire la paix.
Cette expédition fut rapidement terminée ; il suffit de quelques mois pour enlever aux Autrichiens toute la Lombardie.
Depuis le rétablissement de l’empire, toutes les branches de l’industrie ont reçu une vive impulsion ; d’innombrables lignes de chemins de fer sillonnent le territoire ; on a creusé des canaux, crée des routes, fondé des établissements financiers de premier ordre.
Les relations extérieures de la France se sont étendues, ses colonies ont acquis une importance plus grande et les navires des grandes compagnies françaises attirent peu à peu une partie des passagers et des marchandises transportés exclusivement autrefois par les vaisseaux anglais.
Nous devons nous arrêter ici dans notre appréciation, ne pouvant nous étendre sur ce qui touche à la politique de près ou de loin ; simple biographie, nous avons raconté sans commentaire les principaux épisodes de la vie de Napoléon III, les conditions d’existence du journal ne nous permettant pas de franchir certaines limites.


® et © Lefaucheux février 2022

Publié par Eugène L.

La vie et la production des Lefaucheux père et fils durant la période 1802 - 1892.

Un avis sur « Biographie de Napoléon III, issu du « Journal Historique » du 8 avril 1866. »

  1. Merci pour cet article .
    Ce résumé de la Vie de Napoléon III est très interessant.
    Malgré la proximité de cette histoire ,j’en avais oublié de nombreux détails .

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :