Le portefaix de Lucien.

Sculpture réalisée par Abraham Lucien Fernandez-Patto.
Titre de l’oeuvre : Portefaix.

En lisant le titre de cet article vous vous posez, sans aucun doute, les questions suivantes :
C’est quoi un portefaix ?
C’est qui Abraham Lucien Fernandez-Patto ?
Que vient-il faire dans l’histoire des armes Lefaucheux ?

Définition :
Portefaix, c’est celui qui fait métier de porter des fardeaux, personne chargée de débarquer les marchandises des bateaux et par extension désigne aussi un Homme brutal et grossier.

La petite histoire :
Pour savoir qui est Lucien Fernandez-Patto, il faut remonter dans l’histoire d’Eugène Lefaucheux et pour cela presque au début de l’aventure.
Eugène Lefaucheux, Achille Bigot et Louis Binard crée le 14 janvier 1855, la société E. Lefaucheux & Cie.
Les trois compères font rentrer, le 24 mars 1855, un quatrième actionnaire dans la société en la personne d’Henry Fernandez-Patto.
Abraham Henry Fernandez-Patto est né le 9 octobre 1809 à Bayonne dans le quartier de Saint-Esprit. Il est issu de la communauté juive, expulsée d’Espagne et installée dans ce quartier depuis 1492.
Henry se marie une première fois le 2 janvier 1850 avec Émilie Victorine Boudet, qui meurt le 30 mai 1851. Il se marie une seconde fois le 3 juin 1851 à la mairie du 2e arrondissement de Paris avec Hanna Amélie Mendes-Prévost, née en 1830 à Bordeaux.
Hanna est issue d’une famille de chocolatiers.
Plusieurs enfants naitront de cette union dont Abraham Lucien.
Lucien est né à Paris, faubourg Poissonnière n° 59, le lundi 19 janvier 1861, c’est leur troisième et dernier enfant. Il deviendra Architecte – Artiste peintre – Sculpteur.
Henry Patto quittera ladite société Lefaucheux le 28 novembre 1864 et décède le 17 septembre 1887 à Arcachon. Hanna décède en 1888.

Lucien se mari à Bordeaux le 8 janvier 1895 avec Andrée Cahen.
Le couple aura 2 enfants, Henry Gaston et Lucienne Amélie, habitant d’abord au 83 Avenue Victor Hugo et ensuite au 81 Avenue Malakoff à Paris.
Deux œuvres de Lucien me sont connues : des sculptures en bronze.

  • Le Portefaix.
  • Le Paveur.
    Dans les différentes déclarations de naissances et de mariages Lucien se déclare aussi architecte et artiste-peindre dont je n’ai pas trouvé trace sur le Net.
    Lucien décède en septembre 1940 à Bayonne, Quartier Marracq, Villa Arcancet à l’âge de 79 ans, sa femme Andrée après la guerre en 1954.
    Lucienne décède à Paris le 28 juillet 1984, la date du décès d’Henry Gaston n’est pas connu.

Sources :
– 1832-1892 Eugène Lefaucheux, ou l’apothéose de la saga familiale par Guillaume van Mastrigt, Editions Crépin-Leblond 2013.
– Archives de l’auteur.
– Archives d’Eugène Lefaucheux.
– Archives de la ville de Paris, de Bordeaux et de Bayonne.
– Collection privée.
– Retronews et la BNF.

© et ® Lefaucheux mars 2021.

Publié par Eugène L.

La vie et la production des Lefaucheux père et fils durant la période 1802 - 1892.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :