Flobert, arquebusiers de père en fils.

La Maison Flobert

Selon le :
« Qui est Qui » de Jarlier, page 174, Tome 1
Arquebusier et armurier à Paris.
Spécialisé dans les armes de tir de petit calibre.
Atelier fondé en 1846.
Brevet de la munition à percussion annulaire le 23 juillet 1849
Disparition de la maison Flobert en 1997.
Participe aux expositions internationales de Londres en 1851 et de Paris en 1855-1867 et 1889.
3 rue Racine 1855
10-12 Bld de Sébastopol 1861
12 Bld St Michel 1867 – 1889
37 rue des Mathurins 1997.


Lexique Onomastique » de J-Cl Mournatas, page 109
Armurier parisien au 6, rue Racine dès 1844.
Il eut l’idée de coiffer une amorce d’une petite balle de plomb et fit breveté cette invention le
21 juillet 1849 de même qu’un pistolet sans culasse tirant cette munition.
Ceci restera le système Flobert qui fût copié par le belge Bosquette vers 1870.
La cartouche Bosquette devrait donc s’appeler Flobert s’il n’y avait pas eu cette usurpation.
On retrouve la maison Flobert au 12 bld de Sébastopol en 1864, puis au 3 bld de St Michel jusqu’en 1949. (le 12 selon la facture émise en 1870).

Un peu de généalogie :

Nicolas Flobert est tailleur d’habits à Villers Cotterêts et décède le 9 avril 1837.

Nicolas Auguste Flobert, ancien tailleur d’habits, né le 10 septembre 1791, à Villers Cotterêts, meurt à l’âge de 80 ans, le 19 janvier 1872, au 9 rue de Largny, il est fils de Nicolas Flobert et de Victoria Elisabeth Marvin.
La déclaration de décès est faite par deux de ses fils Arthur sculpteur et Jules Ernest Flobert, armurier en la ville de Villers Cotterêts.
En 1864, Jules Ernest Flobert se déclare armurier à Paris habitant au 22 rue Serpente.
Le 26 janvier 1858, il se mari avec Louise Emelie Vaumal à Paris. Ernest décède à Paris le 17 décembre 1912.

Louis Nicolas Auguste est né à Villers Cotterêts en 1819, fils de Nicolas Auguste Flobert et de Hortense Virginie Sivé.
Louis Nicolas Auguste Flobert se marie le 20 juin 1840 à Paris avec Louise Rosalie Remy.
C’est donc Louis Nicolas Auguste qui monte sur Paris.
Il décède le 8 janvier 1894 à Gagny, 33 rue Villemomble.

Louis Nicolas Flobert, arquebusier à Paris, né à Paris, le 29 mars 1846, demeurant chez ses parents au 12 Boulevard Sain Michel, se mari le 12 juillet 1869 avec Marie Adèle Porquet.
Elle est née à Paris, fille de Charles Porquet, libraire, et de Eugénie Adèle Marie.
Louis Nicolas, fils de Louis Nicolas Auguste Flobert, Arquebusier et de Louise Rosalie Remy.
Son fils Charles Nicolas nait le 19 juillet 1873 à Paris, moins de 6 semaine avant la mort de son père.
Louis Nicolas Flobert décède le 1 septembre 1873 à Paris, 12 boulevard Saint Michel.
Après la mort de son mari c’est sa femme Marie Adèle Poquet qui prend les choses en mains et se déclare « Armurière » lors du mariage de son fils Charles Nicolas en 1901.

Sur l’acte de décès de Auguste Casimir Flobert, le 28 mars 1865, l’oncle de Louis Nicolas, ce dernier indique habiter au 12 Boulevard Sébastopol.

Charles Nicolas Flobert né le 19 juillet 1873 à Paris, se mari le 29 juillet 1901 à Paris avec Jeanne Marie Thérèse Bourgaux.
Lors de son mariage Charles Nicolas se déclare armurier.
Il décède à Paris le 19 décembre 1946 à Paris.

® et © Lefaucheux janvier 2021.

Publié par Eugène L.

La vie et la production des Lefaucheux père et fils durant la période 1802 - 1892.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :